top of page

Sao Tour : fêtes de fin d'année, quand réserver son vol ?

Dernière mise à jour : 4 déc. 2023


Famille dans un aéroport
Famille dans un aéroport

Durant mon expérience en tant qu'agent de voyage, j'ai à mainte reprise répondue aux questions que se posaient mes clients. Mais entendre les mêmes préoccupations venant des voyageurs que j'ai pu rencontrer ces derniers mois (près de six ans après), m'a fait réaliser qu'il fallait que les réponses soient sous un format plus accessible.

N'ayant plus l'expérience du terrain comme autrefois, j'ai voulu que chaque réponse vienne d'un professionnel du voyage qualifié et en toute honnêteté, jamais je n'aurais été en mesure de te répondre avec autant de précision que Mme Wanyaka de Sao Tour. En l'entendant tout m'expliquer dans les moindres détails, j'ai intérieurement pensé que c'est à ce genre de personne que je voudrais confier mes arrières si un jour, je décidais d'aller sur Mars. Je suis certaine que tu seras du même avis que moi après avoir lu ou écouter notre entrevue.

Par souci de clarté et par égard pour mes amis (es) qui n'aiment pas lire, toute la conversation n'a pas été transcrite. Je n'ai gardé que les réponses directes aux questions posées. Le podcast par contre entre plus en détail, plus en précision et ce serait une grosse perte si tu ne l'écoutais pas aussi. Le professionnalisme qui émane de cette agence est juste incroyable, juges-en par toi-même.




Aziza : Bonsoir madame, vous allez bien ?

Mme Wanyaka (Sao Tour) : Bonsoir Aziza, je vais bien, bienvenue chez #SaoTour.


Aziza : Merci, c'est un plaisir !... Veuillez vous présenter, présenter votre agence également et ses services, s'il vous plaît.


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Je me présente, je m'appelle, Mme Wanyaka Je suis… Je ne sais pas si on va dire promotrice parce que je ne suis pas toute seule, il y a une associée ici. Nous sommes au départ trois qui l'avons créé, puis nous sommes restés deux. Je suis diplômée d'abord en marketing, mais à l'origine, je suis une professionnelle du tourisme agrée IATA depuis 2007, donc je suis là depuis un moment. J'ai eu mon parcours dans les débuts de l'aviation civile camerounaise, jusqu'au moment où je me suis dit que j'ai quelque chose à apporter. On ne va pas dire que j'ai étudié le marché, je l'ai observé, j'ai observé comment les autres faisaient et je me suis dit, si je dois me mettre à mon propre compte, il y aura une façon de faire qui sera différente. Il y a aura un type de service qui sera différent. Avec une première tentative qui n'a pas fonctionné avec une autre personne, en 2018, on a essayé Sao Tour avec des perspectives plus claires et plus professionnelles et voilà! Passé la Covid, on essaie de faire le point et d'avoir des parts de marché conséquents.


Aziza : Et c'est plutôt sur la bonne voie ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Oui, c'est plutôt sur la bonne voie. Il faut dire qu'au départ, nous sommes partis avec une seule entreprise comme client, aujourd'hui, nous en avons trois et nous essayons d'en avoir un peu plus. Et vous voyez, l'équipe s'agrandit aussi petit à petit. On essaie d'élargir aussi le panel de nos services.

Ce que je n'ai pas dit au départ, c'est que Sao Tour est une agence de voyage de seconde catégorie agrée MINTOUL et IATA qui fait dans la billetterie aérienne (Voyage d'affaires, voyage d'études et voyage de plaisance.) nous faisons aussi du tourisme local (Cameroun) et international, principalement la Turquie et Dubaï où nous avons des partenaires. Nous faisons également dans l'assistance visa principalement pour ces deux pays et aussi dans la location des hébergements, la location de véhicules et dans l'événementiel.

Tourisme local_Cameroun avec Sao Tour
Crédit photo : @SaoTour237

Aziza : Là, nous sommes en novembre, je suppose qu'il y a de l'effervescence par rapport aux fêtes de fin d'année. Est-ce que ça se ressent chez vous aussi ou est-ce seulement dans les grandes compagnies et dans les aéroports ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Il faut dire que dans les aéroports, ça va se ressentir d'ici début décembre. Vous savez, chez nous, la haute saison commence au moins un ou deux mois avant les fêtes même. Les achats et les réservations ont commencé depuis mi-octobre, je veux dire, à se ressentir, mais il y a des gens qui réservent leur voyage bien avant.

Donc, effectivement, ça se ressent principalement dans nos systèmes de vente.

Dès que vous allez taper "décembre", vous n'avez plus de places.(Rires)

Tous ceux qui veulent arriver en décembre et qui veulent partir en début janvier, il vaut mieux oublier, c'est très compliqué. Il faut avoir suffisamment d'argent pour acheter un billet de dernière minute ou alors réserver un billet deux semaines avant son départ si on a la chance de trouver une place.


Aziza : Au départ de Yaoundé, quelles sont les destinations vraiment populaires durant les fêtes ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Ça peut être très varié, on a quand même connu une forte baisse de départ en décembre. Les gens préfèrent rester en famille, donc on a plus d'arrivées. Mais pour les départs, on va dire que les gens préfèrent aller à Paris, aux USA…


Aziza : Mais ce sont des cas rares ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Rares non.


Aziza : Il y en quand même de manière consistante (les départs) ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Oui, il y a des gens qui vont rejoindre leur famille en Europe et aux USA pour les fêtes. Ceux qui n'ont pas beaucoup de famille ici ou alors, il y a papa et maman qui sont restés et qui vont rejoindre les enfants en Europe.


Aziza : Qu'est-ce qui explique la fluctuation constante des prix des billets d'avion de manière générale ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Alors, on a un article sur notre page et on explique ça par le Yield Management.

Il y a des classes de service qui correspondent à des prix bien précis, qui sont valides une certaine période et qui correspondent à un certain nombre de places. Quand un agent dit "Il n'y a pas de places", ça veut dire que la classe de service qui permettrait d'avoir un tarif précis n'est plus disponible.

S'il fallait mettre les billets de manière lissée avec un même tarif, aucune compagnie ne ferait de l'argent. Le Yield Management est la base du revenu d'une compagnie aérienne. Vous comprenez bien que les avions coûtent cher, les taxes coûtent cher, il faut payer et ainsi de suite… Pour que les revenus soient bons, il faut que les classes d'affaires existent. Avec des classes affaires qui coûtent parfois quatre, cinq, six fois le prix des classes économiques, on va facilement combler le gap.


Aziza : Chez Sao Tour, quand conseillez-vous de réserver son vol pour les fêtes ?

Aziza Chez Sao Tour
Aziza Chez Sao Tour

Mme Wanyaka (Sao Tour) : Quand je disais que les classes de services dépendent des segments de marché, ça veut simplement dire qu'on considère en aviation civile que, quelqu'un qui n'a pas d'argent va essayer de programmer son vol longtemps à l'avance. Et on considère que les hommes d'affaires et ceux qui voyagent régulièrement qui sont souvent contraints de prendre le premier avion et de voyager rapidement ont de l'argent pour payer le prix qui s'affiche.

Plus tu te rapproches de la date de ton voyage, plus le billet coûtera cher. Ça, c'est une règle universelle. Le prix peut baisser, mais on ne peut pas construire un voyage sur cet espoir-là.


Aziza : Pourquoi moi, voyageuse, je devrais choisir une agence alors que je peux très bien prendre mon billet en ligne ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Au Cameroun, les gens prennent des billets en agence, peut-être parce qu'ils ne maîtrisent pas encore d'autres canaux et puis, ils ont peur d'Internet aussi. Mais avoir un agent de voyage a ceci de bien que vous êtes guidé et conseiller sur tous vos voyages.

Le voyage aérien n'est pas celui où on fait Douala-Yaoundé, ce n'est pas pareil. Il y a toute une science derrière et souvent, nous, nous comprenons cette science-là, et puis nous pouvons orienter nos clients quand ils sont "nos clients".


Aziza : Pourquoi cette différence entre les prix observés sur Internet et ceux des agences ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Tout se vend sur Internet, c'est ce qu'il faut savoir, mais on a toujours besoin des conseils de quelqu'un et ça se paie.

Le conseil ou alors l'orientation est devenu un service à part. Il y a l'achat, et il y a le conseil à l'achat, et ça, c'est quelque chose qu'un robot, même s'il vous donne des conseils de manière automatisée, ce sont des hommes qui les programment comme ça. Donc, il vaut mieux avoir la capacité d'échanger avec quelqu'un, pour voir quels sont les contours d'un voyage et voir ce qui nous attend, ce qu'on peut faire et ne pas faire, est-ce qu'on peut être aidé…Etc.

Deuxième chose, il y a la question du prix, il y a la question des facilités d'achat et c'est aussi l'avantage de l'agence de voyage. Il y a des agences de voyage, en fonction de la confiance qu'elles partagent avec leurs clients, offrent des facilités d'achat qui permettent d'acheter des billets en plusieurs fois. Il y a ça et il y a les conseils sur les bagages… Vous aurez voyagé 10 fois pour prendre une certaine expérience, le gars qui a pris le conseil de l'agence de voyage, s'il est tombé sur un bon agent de voyage, il sait très bien ce qu'il doit faire en un seul voyage.


Aziza : Si vous deviez voyager durant cette période, quelles conditions tarifaires seraient idéales pour vous ? Je pose la question parce qu'en général, nos voyageurs ont tendance à se baser juste sur le prix le plus bas, pourtant, je sais que certains prix n'offrent pas une certaine flexibilité.


Mme Wanyaka (Sao Tour) : C'est très intéressant la question parce que les gens ne font pas la relation entre la disponibilité d'une place et le moment où ils veulent partir.

On ne va pas à Paris ou à New York en vol international comme si on partait à Douala. À Douala, on peut s'asseoir chez soi… Renvoyer son voyage à une date ultérieure, l'étendre en étant sûr qu'on va payer le prix fixé.

Comme on l'a dit, il y a plus de deux cents éléments qui peuvent changer le prix du billet d'avion. Même le changement d'heure dans un itinéraire est payant… Un billet n'est pas cessible, on ne peut pas dissocier le nom de l'itinéraire à moins que le billet ne soit remboursable… Sachant cela, si moi, je dois voyager, je prendrai mon billet modifiable et je prendrai mon billet modifiable en aller comme au retour.


Je peux ne pas le prendre remboursable parce que je peux me dire que je vais certainement voyager, mais les meilleures conditions tarifaires de billet, c'est remboursable et modifiable.

Il est très difficile de gérer une situation quand on est à l'extérieur que quand on est dans sa zone de confort, donc il vaut mieux prendre son billet flexible.


Aziza : Déjà des réductions ou des offres promotionnelles chez Sao Tour pour les fêtes de fin d'année ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Nous avons des gadgets conforts, nous voulons compléter le confort qui existe pendant les voyages, car les compagnies aériennes n'offrent plus tous les kits de confort. Quand on achète un billet chez nous, on peut avoir droit à un plaid, on peut avoir droit à un coussin de cou ou alors à un masque de sommeil, etc.

Il y a aussi cette autre promotion ou si vous achetez un billet chez nous, vous avez la possibilité de gagner un ticket-cadeau pour une séance Yoga-Hammam-Massage.


Aziza : Des précautions à prendre pour tous ceux qui rentrent au pays ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Ah oui ! Il faut déjà prendre son billet modifiable de là-bas à ici pour se faire une petite marge pour que quand ils veulent partir, que l'agence de voyage ici s'occupe de modifications, ainsi de suite.

Les fêtes sont des périodes les plus compliquées généralement. Il y a toujours quelque chose qui est arrivé qui fait modifier un itinéraire. Donc il vaut mieux acheter chez un agent qui est capable d'être très disponible pour un éventuel changement ou pour une éventuelle situation.

Et autre chose, visitez le pays, il y a des choses à faire. Quand ils arrivent, c'est vrai, on passe beaucoup de temps avec la famille, mais après, rapprochez-vous des professionnels, il y a des agences de voyage qui font ça. Rapprochez-vous des professionnels, regardez ce que vous pouvez visiter et profitez au maximum du pays sans que ce ne soit en boite de nuit

Pour ceux qui vont à l'étranger, faites du vrai tourisme et faire du vrai tourisme ce n'est pas se filmer devant une chapelle centenaire, c'est vraiment apprendre de la culture de l'autre.


bureau d'un agent de voyage chez Sao Tour
Crédit photo : @SaoTour237

Aziza : Avez-vous des événements à recommander auxquels vous participez ou non ?


Mme Wanyaka (Sao Tour) : Pour ce décembre, quand ce ne sont pas mes événements, je ne sais pas quoi recommander, mais il y en a qui sont temporaires ou qui s'étendent sur l'année avec un certain nombre de nouvelles propositions de loisir.

Je recommanderais entre autres de rester en famille et d'essayer de bénéficier de tous les événements qui promeuvent les activités en famille, les partages. Pour les parents, essayez de faire des activités avec vos enfants pour qu'ils ne sortent pas un 25 décembre pour aller chez des amis où ils se retrouvent souvent dans des situations compliquées.


Je remercie #SaoTour de m'avoir ouvert ses portes, merci infiniment.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Aziza_nemb_signedd_aziza_edited.jpg

Appelle-moi Aziza !

Agent de voyage, annotatrice d'image, Community Manager, agent d'escale stagiaire et maintenant blogueuse avec un podcast, j'ai parfois l’impression de vivre plusieurs vies en une seule et j'adore ça !

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

Passion. Créativité. Productivité.

Ces derniers temps, ma vie est guidée par trois grandes obsessions : 

  • Mettre en avant la destination 237 et les entreprises qui s'impliquent dans son rayonnement.

  • Avoir un mode de vie simple, mais enrichissant.

  • Devenir la meilleure version de moi-même.
     

Sur ce blog, je te partage mes expériences de voyage avec des itinéraires hors des sentiers battus, mais pas que.

Tu trouveras aussi quelques conseils professionnels et mes astuces pour vivre un lifestyle incroyable, même avec un budget serré.

Que tu rêves de t'évader ou de trouver des solutions ingénieuses pour profiter pleinement de la vie au quotidien, tu trouveras ici l'inspiration et les informations nécessaires pour réaliser tes aspirations.

Alors, prêt(e) à embarquer ? 

S'abonner

Merci pour l'abonnement !

bottom of page